dimanche 25 janvier 2009

Accueil

Voici une vidéo présentant Mike Austin, un génie du golf qui a drivé la balle à 471m à 64 ans ! Il a réalisé cet exploit en 1974 à Las Vegas.

video


Pour réussir son swing :


A LA MONTEE


1-Effectuer un petit mouvement vers l'avant du poignet gauche

2-Ecarter latéralement le bras gauche en tournant le poignet gauche autour de l' axe du bras (pronation) d' 1/8 de tour.Cette action a pour conséquence la rotation du buste.

3-Armer "verticalement" le poignet gauche

IMPORTANT: Bouger les deux genoux à la montée car cette action facilite le mouvement du bas du corps à la descente.


A LA DESCENTE


Au début du downswing :

4-Lancer le club avec la main droite et bouger le bas du corps tel que le recommande Ben Hogan.Ainsi, le club est placé dans le plan de swing et l'on obtient la régularité dont tous les joueurs de golf rêvent !

REMARQUE : Le mouvement du bas du corps peut être effectué soit de manière consciente soit de manière non-consciente.Chacun doit donc choisir parmi ces deux méthodes celle qui produit les meilleurs coups de golf. Attention de ne pas aller trop vite avec le bas du corps quand cette action est effectuée consciemment.


"ONE,TWO,THREE".Voilà comment Mike Austin résume la technique devant le swing du champion de drive Mike Dunaway.

video

"ONE" pour le petit mouvement vers l'avant du poignet gauche,"TWO"pour la montée, et "THREE" pour la descente.Une fois les fondamentaux assimilés, ce swing est simple à réussir.


La vidéo ci-dessous montre bien le mouvement de pronation de la main gauche au début du swing(phase 2).Elle permet aussi de visualiser le fameux plan de swing grace l'Iron Byron.

video


La photographie de Mike Austin ci-dessous a pour objectif de monter qu'il est possible d' obtenir un angle de près de 90 ° entre le club et le bras gauche même si on lance le club dès le début de la descente. La technique du lancé est enseignée par Mike Austin et Mike Dunaway dans un DVD disponible sur le site:

golfrevelation

Pour agrandir l'image cliquez dessus.

















Et pour terminer voici plusieurs clips dans lesquels on peut voir notamment l' écrivain Philip Reed vanter les mérites de Mike Austin.


Aucun commentaire: